Que voulons-nous ?



Madame, Monsieur,

Alors que nous traversons une période délicate, nous vous souhaitons quoi qu’il arrive de cultiver l’humour, l’équilibre, la pondération, la profondeur, et de savoir prendre le recul, voire la hauteur nécessaire pour retrouver la paix du cœur.

À propos d’humour nous vous suggérons la lecture / la relecture de l’album de Peyo et Yvan Delaporte : « Les Schtroumpfs noirs » et de visualiser Jean Castex en sorcier Gargamel accompagné de son chat Azraël sur ses épaules disant : « Un jour, je tuerai tous les Schtroumpfs ».


Plus sérieusement nous vous recommandons la lecture de l’article très documenté de Senta Depuydt paru dans le n°121 (mars avril 2019) de la revue Nexus, intitulé : Vaccins un plan mondial.

« C’est l’Argentine (le principal refuge des nazis) qui a donné le coup d’envoi de cette politique de contrôle totalitaire par le biais de la vaccination. »


Il y a plus de cent ans, Rudolf Steiner dans « La chute des esprits des ténèbres » (éditions Triades) disait ce qui suit :

« Dans le futur, on éliminera l'âme par des médicaments.
Sous prétexte d'un "point de vue sain" se trouvera un vaccin par lequel l'organisme humain sera traité, dès que possible, éventuellement directement à la naissance, afin que l'être humain ne puisse développer la pensée de l'existence d'âme et Esprit.
Aux médecins matérialistes sera confiée la tâche d'éliminer l'âme de l'humanité. »


À l’opposé Elizabeth Bellhouse nous a laissé en héritage des préparations qui véhiculent une énergie numineuse universellement magnifiante qui :

  • éveille la Conscience d’une Perfection inhérente au cœur de notre être,
  • nous invite à accéder à toutes nos potentialités.

Cette reliance à notre Noyau Divin favorise l’émergence de notre moi authentique au niveau des reins et de l’ombilic, en lien avec la présence à soi-même / soi m’aime.

Cette présence, cet ancrage intérieur, va favoriser l’apaisement de notre mental et le nettoyage de notre corps émotionnel - au niveau du plexus solaire.

Puis c’est au niveau du cœur que nous allons nous unifier, nous apaiser, avant d’exprimer notre créativité (le Verbe) via le chakra de la gorge.

Progressivement nous quittons ainsi l’univers de la servitude pour la Terre promise, le Royaume intérieur dont parlait Jésus, permettant à la Nouvelle Jérusalem de se matérialiser.

C’est ainsi que chacun d’entre nous d’une manière douce et non violente contribue à la naissance du monde nouveau.

« Voici Je fais toutes choses nouvelles. »
Ap. 21:5

Chaque « naissance » individuelle, se traduit par une nouvelle source de lumière et progressivement la couche grise et jaune pâle qui recouvre notre planète s’éclaire, remplacée par une belle lumière bleue.

C’est ce qu’a pu constater Anne Givaudan récemment.

Nous ne sommes pas seuls, avec ou sans l’aide de Vita Fons II, de nombreux individus sont engagés sur ce chemin d’individuation et de réveil.

Les Forces d’Involution jouent leur partition et nous mettent face à un choix décisif en ce début d’année 2022.

Que voulons nous : rester dans le sommeil, l’ignorance, la peur et la servitude, ou nous réveiller pour enfanter ensemble un nouveau monde ?

Comme le dis le proverbe : « Aide-toi et le Ciel t’aidera ».

Les Forces de Lumière sont à l’œuvre, mais elles ne peuvent choisir à notre place, ni nous forcer à quoi que ce soit.

Puissions nous tous être de ces pionniers des temps nouveaux entrevus par Sri Aurobindo :

« Avant-coureurs d’une divine multitude,
Ils viennent dans le peu d’espace d’une vie mortelle,
Les enfants aux yeux de soleils d’une aube merveilleuse,
Les grands créateurs aux immenses fronts calmes,
Destructeurs des barrières massives de l'univers,
Lutteurs sur les lices de la destinée,
Travailleurs dans les carrières des Dieux,
Messagers de l'incommunicable,
Architectes de l’immortalité,
Dans la sphère d’une humanité déchue, ils viennent,
Avec la gloire de l’Éternel sur leurs visages,
Leurs voix en communion avec les pensées de Dieu,
Leurs corps resplendissant de la Lumière de l’Esprit,
Porteurs du mot magique, du feu mystique,
Porteurs de la coupe de joie dionysiaque,
Une antienne inconnue de l’âme sur leurs lèvres,
Et leurs pas font écho dans les corridors du temps.
Grands prêtres de la sagesse et de la force,
 De la douceur et de la joie,
Révélateurs des chemins ensoleillés de la beauté,
Nageurs dans les flots rieurs de l'Amour,
Et danseurs sous les portails d'or de l'extase,
Leur marche transfigurera un jour la terre éplorée
Et justifiera la lumière qui brille sur le visage de la nature. »


Savitri (III. 4. 389)

Nous vous souhaitons à toutes et à tous
de persévérer sur ce chemin d’éveil.

Géraldine et Pierre


Commentaires

Les plus consultés